Le Royaume de Ga’Hoole – La Légende des Gardiens

Le Royaume de Ga'Hoole - La Légende des Gardiens de Zack Snyder

Après les guerriers virils de 300 et l’univers glauque de Watchmen, Zack Snyder se tourne vers le film d’animation pour enfants. Le Royaume de Ga’Hoole est une véritable bizarrerie dans la filmographie de son réalisateur tant celui-ci nous a habitué à des sujets compliqués et matures mis en scène avec une touche très particulière à base de plans iconiques et de scènes ultra-ralenties pour souligner les prouesses de ses héros.

Pourtant Ga’Hoole s’inscrit parfaitement dans l’univers de Snyder et on y retrouve bien sa patte que ce soit pour le côté épique de certaines scènes ou carrément certaines parties du design (les casques ou les décors).

Techniquement, Ga’Hoole est irréprochable, il n’y a aucun doute là-dessus. Les animaux et leurs animations sont d’un réalisme saisissant et le travail sur l’éclairage est vraiment sublime. Oublions toutefois la 3D stéréoscopique qui n’apporte strictement rien malgré les spectaculaires séquences de vol qui auraient vraiment pu justifier son utilisation.

A côté de ça, le scénario manque cruellement d’intérêt et de rythme multipliant les noms compliqués et les personnages au point de troubler le spectateur voire même carrément de l’ennuyer. La première heure est à ce titre une lutte de tous les instants pour rester éveillé, les personnages perdant leur temps dans des discussions longues et vides. Les enfants ont sans doute intérêt à s’accrocher. Heureusement que l’héroïque dernière demi-heure donne un peu d’intérêt au film et le sauve de l’ennui complet.

Une image pour résumer la qualité visuelle du film et le style de son réalisateur

Zack Snyder signe avec Ga’Hoole un film inégal, pas véritablement ciblé pour les enfants ou pour les adultes. Une réussite technique et visuelle mais un échec scénaristique. Peut-être bien le premier faux-pas de son réalisateur même si on est tout de même loin de la catastrophe.

J’écris des histoires, conçois des jeux depuis près de 20 ans et je réalise des courts-métrages. J’ai créé le Suniverse en 2010 pour partager ma passion pour l’imaginaire, mes hobbies et présenter mes différents projets artistiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Actualités

Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer