Harry Potter et les Reliques de la Mort – Partie 2

Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 2 de David Yates

Reprenant précisément là où s’est arrêté la première partie, ce dernier volet cinématographique de la saga Harry Potter s’annonçait comme un festival d’action et d’émotion. Finalement, le film n’est pas vraiment à la hauteur des attentes.

Les scènes d’action sont nombreuses et la guerre qui se préparait dans le précédent film éclate enfin. C’est violent, sombre, porté par des effets spéciaux de qualité et il y a des victimes.

Le soucis c’est qu’on ne se sent pas vraiment impliqué dans ces affrontements et que ça ne semble pas non plus être le cas des trois héros qui passent leur temps à graviter autour des combattants sans jamais vraiment participer. En gros, ils font leurs petites affaires, vitales, certes, mais laissent les autres se mettre sur la tronche.

En même temps, il aurait été difficile de faire autrement, en seulement 2h10, vu tout ce qu’il restait à régler. Parmi ces nombreux détails, il y a le cas du personnage de Rogue, personnage capital de la saga et plus encore de ce double-épisode, dont les révélations sont expédiées un peu hâtivement, surtout pour qui n’a pas lu les bouquins. Du coup, la complexité de ce personnage ambigüe, sévéremment égratignée depuis le 6ème film, est loin d’être aussi évidente ce qui dessert un peu le personnage incarné par Alan Rickman.

Ajoutons à cela le nombre important de personnages secondaires, issus des précédentes aventures et qui, de par leur quantité, sont souvent relégués au second plan ou n’apparaissent que le temps de quelques scènes, à l’image du géant Hagrid. Finalement, même s’il est plus bavard et plus calme que prévu, le film reste une adaptation correcte et fidèle malgré les raccourcis auxquels on est déjà habitué depuis 10 ans.

Rogue, le grand perdant des trois derniers volets ; un personnage baclé

Avec ce dernier épisode, je m’attendais aussi à beaucoup d’émotions, de larmes et de tristesse des deux côté de l’écran. Le film ne parvient malheureusement pas à faire ressentir grand chose, la faute à ce côté dégagé que j’ai souligné en début d’article. Cette deuxième partie n’atteint du coup jamais le niveau de mélancolie et de désespoir de la moitié précédente et c’est plutôt dommage pour un final attendu comme apocalyptique. On peut malgré tout souligner le culot de l’équipe du film qui, après avoir caché le château de Poudlard dans le précédent volet, n’hésite pas à malmener la fameuse école de sorcellerie dans celui-ci en s’attaquant à chaque pièce, chaque lieu auquel on s’était attaché au fil de la saga pour mieux les réduire en miette.

On retrouve d’ailleurs ce petit vent de nostalgie qui flotte tout au long du film même s’il est moins prononcé que dans la première partie. Nos héros traversent alors des lieux apparus dans les premiers épisodes de la saga. Ceux-ci nous apparaissent alors bien sombres et abimés alors qu’ils n’étaient que magie et gaieté quand on les avait quitté. Et ça ne s’arrange pas puisque ces endroits, eux-aussi, finissent invariablement saccagés par nos héros. C’est sans doute pour permettre un peu au fan de faire ses adieux à cet univers si particulier et ce jusque dans le court épilogue nostalgique qui revient aux bases de la saga et à ses premières icônes.

Le face-à-face tant attendu aurait mérité d'être plus intense

Harry Potter 7 – Partie 2 est tout de même un excellent Harry Potter qui, sans être le meilleur, conclue parfaitement une saga commencée tout juste dix ans plus tôt. On aurait quand même apprécié des adieux plus larmoyants…

J’écris des histoires, conçois des jeux depuis près de 20 ans et je réalise des courts-métrages. J’ai créé le Suniverse en 2010 pour partager ma passion pour l’imaginaire, mes hobbies et présenter mes différents projets artistiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Actualités

Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer