Captain America – First Avenger

Captain America - First Avenger de Joe Johnston

Captain America était le dernier super-héros de l’équipe des Avengers à n’avoir pas encore eu droit à son adaptation cinématographique devant présenter le personnage avant le grand rassemblement prévu pour l’année prochaine.

Il faut dire que la naissance de ce super-héros n’a rien à voir avec ce qui a déjà été fait chez Marvel. Captain America est un film d’époque qui se déroule en pleine Seconde Guerre Mondiale ce qui lui confère une ambiance particulière qui rappelle beaucoup les serials de l’époque avec ses clichés et ses idéaux. Du coup, on a plus l’impression d’assister à une version SF et super-héroïque de la Grande Guerre qu’à un film de héros en collants colorés.

Le film n’évite pas les clichés mais s’en sert plutôt intelligemment pour mettre sur pied une histoire classique mais avec un fond finalement bien travaillé, surtout en ce qui concerne l’évolution de l’icône qu’est Cap. De ridicule objet de propagande, il finit par s’imposer en véritable héros patriotique.

Le personnage, excellemment incarné par Chris Evans n’a pas vraiment de faille mais son combat pour devenir le fameux héros à la bannière étoilée le rend crédible et attachant même si un tel dévouement et un tel patriotisme semblent parfois trop exagérés ; c’est le scénario qui veut ça, après tout.

Des costumes kitschs et colorés

Un scénario qui est par ailleurs bourré d’invraisemblances qui, si elles ne cassent pas l’ambiance du film, choquent sur le coup tant elles permettent des raccourcis scénaristiques et des facilités. On ne peut pourtant pas reprocher cela au réalisateur Joe Johnston tant donner vie à un tel personnage s’avérait difficile et casse-gueule, à l’image du Thor de Branagh sorti plus tôt cette année.

Malgré des effets spéciaux plus ou moins réussis, l’essentiel est là : le personnage est présenté, l’univers Marvel se complexifie un peu plus et le film boucle avec le début du futur film Avengers dont on voit d’ailleurs un court mais appétissant teaser post-générique.

Un méchant machiavélique

Voir Tony Stark déconner avec le monolithique Thor sous le regard glacé du colonel Fury, tout ça donne terriblement envie et, malgré qu’il soit un sympathique film de super-héros, il faut surtout voir ce Captain America comme l’ultime introduction au Avengers de Joss Whedon. Vivement !

J’écris des histoires, conçois des jeux depuis près de 20 ans et je réalise des courts-métrages. J’ai créé le Suniverse en 2010 pour partager ma passion pour l’imaginaire, mes hobbies et présenter mes différents projets artistiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Actualités

Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer