La Planète des Singes – Les Origines

La Planète des Singes - Les Origines de Rupert Wyatt

Je n’espérais pas grand chose de ce reboot/prequel de La Planète des Singes. Je m’attendais certes à voir un film d’action qui s’annonçait sympathique et avec des effets visuels de qualité mais c’était tout. Au final, j’avoue avoir vraiment été surpris par sa qualité. Si le scénario s’avère plutôt classique et sans grosse surprise dans son déroulement, les thématiques et les idées qui y sont développées sont d’une intelligence et d’une crédibilité assez étonnante pour un tel blockbuster estival.

On y parle d’humanité, de recherches scientifiques, de la maladie, de la compréhension entre les espèces ou de la maltraitance animale. Des thèmes assez complexe qui sont souvent au cœur de l’actualité et qui se trouvent ici parfaitement intégrés au scénario.

Contrairement aux précédentes versions de La Planète des Singes, celle-ci choisit de nous montrer le point de vue des primates, faisant de la majorité des personnages humains des êtres littéralement détestables qui, finalement, méritent ce qui leur arrive.

Les singes sont particulièrement réalistes et crédibles

Le casting est de qualité et les acteurs, sans être au sommet, restent crédibles et s’en sortent assez bien face aux nombreux singes virtuels. D’un réalisme stupéfiants (l’ourang-outang est-il réel ou virtuel ?), ils sont bien les véritables héros de cette aventure et plus particulièrement le chimpanzé incarné par Andy Serkis, grand habitué de la motion-capture depuis Le Seigneur des Anneaux et qui livre ici une interprétation magnifique du personnage de César dont on suit l’évolution dans tous les sens du terme.

Au cœur de l’intrigue et à l’origine de son avancée, César est un personnage passionnant et terriblement attachant. Plus humain que les humains eux-mêmes, sa relation fraternelle et paternelle avec James Franco et John Lithgow est superbement menée.

César et James Franco, tantôt père et fils, tantôt frères

Rupert Wyatt signe une mise en scène inspirée multipliant les plans épiques et iconiques, certaines scènes filant même le frisson tant elles sont magnifiques et accompagnées de l’excellente bande-son de Patrick Doyle.

La Planète des Singes – Les Origines est une excellente surprise, un blockbuster d’action intelligent tantôt intimiste, tantôt épique qui soulève des questions d’actualité et donne une place d’honneur à notre lointain cousin qui, pour le coup, via un traitement très humain, ne nous est plus si éloigné que ça.

J’écris des histoires, conçois des jeux depuis près de 20 ans et je réalise des courts-métrages. J’ai créé le Suniverse en 2010 pour partager ma passion pour l’imaginaire, mes hobbies et présenter mes différents projets artistiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Actualités

Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer