Films en vrac #1

Puisque j’ai pas mal de critiques de films en retard et pas franchement la motivation d’en faire des articles aussi poussés que d’habitude, c’est parti pour un petit aperçu rapide de ce que j’ai vu il y a quelques semaines et ce que j’en ai pensé !

Extrêmement Fort et Incroyablement Près

Grosse surprise. Un film drôle, beau, émouvant, plein d’énergie, qui donne la pêche et traite avec merveille de la vie, de la mort, du deuil et impose une formidable vision de l’éducation des enfants. L’un des meilleurs films sur le 11 septembre que j’ai pu voir et le premier film qui m’aura marqué cette année. Thomas Horn, le jeune héros dont c’est le premier rôle au cinéma, est hallucinant de naturel. Un futur grand !

John Carter

Ne vous fiez pas à sa bande-annonce qui rappelle étrangement Star Wars ou Avatar, pour ne citer qu’eux : John Carter, c’est l’adaptation de l’œuvre littéraire à l’origine de cette SF aux univers foisonnants de détails et où bravoure et héroïsme sont au cœur de l’histoire. Pour le coup, si on se replace dans le contexte du bouquin, John Carter est un excellent film d’aventure, improbable mix entre la science-fiction et la fantasy avec un sacré penchant pour ce dernier genre. Un héros au grand cœur, un royaume en danger, une princesse qui a du caractère, des monstres bizarres, de l’humour bien trouvé, des effets spéciaux réussis et des scènes épiques, accompagnées par une magnifiques bande originale de Michael Giacchino, c’est ça John Carter et, franchement, c’est pas souvent qu’un blockbuster s’en sort aussi honnêtement et ne cherche pas à être autre chose que ce qu’il est : un bon divertissement. A noter que pour son premier grand rôle, Taylor Kitsch s’en sort à merveille en héros tourmenté. Dommage que le box-office et les critiques n’aient pas suivis et qu’on aie peu de chance de voir la suite, parce que l’univers et les personnages étaient intéressants…

La Dame en Noir

Premier rôle post-Harry Potter pour Daniel Radcliffe et c’est pour cette seule raison que je suis allé voir ce film fantastique archi-classique. Le bonhomme s’en sort quand même pas trop mal et parvient à faire oublier le rôle qui l’a rendu célèbre. Et le film ? Une bonne ambiance, quelques scènes bien fichues mais ça traine sacrément en longueur pour pas grand chose ! Disons que si ç’avait été un épisode de La Quatrième Dimension, plus court et qui va à l’essentiel avec un bon twist final, ça l’aurait fait, mais là on s’ennuie rapidement. Dommage…

J’écris des histoires, conçois des jeux depuis près de 20 ans et je réalise des courts-métrages. J’ai créé le Suniverse en 2010 pour partager ma passion pour l’imaginaire, mes hobbies et présenter mes différents projets artistiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Actualités

Top

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer